11 :20 / Blog /

« Le contact physique, dans les câlins ou les massages, stimule des récepteurs de pression situés sous la peau, et reliés au nerf vague – le plus gros nerf crânien qui a de nombreuses ramifications dans le corps. Or une activité vagale accrue calme le système nerveux …. réduit aussi le cortisol (l’hormone de stress négatif), préservant des cellules amies, dites tueuses naturelles, qui détruisent des cellules ennemies, virales bactériennes et cancéreuses. Sans parler d’autres réactions chimiques, comme la libération d’ocytocine, l’hormone de l’amour, et de sérotonine, le neurotransmetteur qui réduit la douleur et la dépression. »
Tiffany Field, fondatrice du Touch Research Insitute – Miami, professeure de pédiatrie, psychologie et psychiatrie à l’université de médecine de Miami.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à me contacter au 07 78 43 92 78.

 

104196240_1499413200238847_6367205183597611368_o

Posted by:Sophie Le Serre
05mai
Sophie Le Serre / Blog / 0 Comments
04avril
Sophie Le Serre / Blog / 0 Comments