18 :49 / Blog /
“Nous pensons que si une personne perçoit de moins en moins de caresses dans sa vie, elle éprouve un tel manque qu’elle finit par se sentir triste, voire déprimée.
Ce qui est d’autant plus problématique qu’elle appréciera de moins en moins d’être touchée et recherchera de moins en moins le contact physique.
Il est donc important que ces contacts soient très réguliers sans quoi nos récepteurs sensitifs se désactivent et les réactiver demande des efforts.”
Docteur Rochelle Ackerley, neuroscientifique, université AIX Marseille CNRS
Documentaire “Le pouvoir des caresses” Dorothee Kaden
J’interviens dans les structures et à domicile pour les personnes âgées et/ou handicapées, pour plus de renseignements :
0778439278
03mars
Sophie Le Serre / Blog / 0 Comments
01janvier
Sophie Le Serre / Blog / 0 Comments